francois gabard-the bridge-greffe de barbe

L’évènement « The Bridge » a tenu ses promesses

Ah il fallait les voir s’élancer sur l’océan, ces cinq embarcations hors du commun ! Le Queen Mary 2 et quatre trimarans « Ultimes » ont participé à « The Bridge », la course en l’honneur de la célébration du centenaire de l’arrivée des Américains à Saint Nazaire en 1917. C’est certain, la Transat du Centenaire reliant Saint Nazaire à New York et dont les images ont fait le tour du monde a été magique.

A l’arrivée l’émotion était vive autant chez les spectateurs que chez les marins. C’est tout le symbole d’une amitié entre deux pays qui se mêlait aux cris de joies et à la victoire. Avec une moyenne de 9 jours passés sur les trimarans, les marins avaient une barbe naissante de plusieurs jours, ce qui a d’autant augmenté leur charisme de vainqueurs. C’est sûr la barbe est un élément indispensable pour afficher sa virilité, tout comme son pouvoir.

Aujourd’hui les hommes soignent leur apparence mais aussi leur pilosité faciale. La barbe a fait son grand retour avec le look « hipster », mais elle n’a jamais vraiment été hors des tendances de la mode. Pour celles qui manquent de panache, la greffe de barbe est une solution efficace et à vie.

La greffe de barbe en pratique

Si la greffe réparatrice de barbe est une opération de plus en plus fréquente pour créer une barbe sur les visages imberbes, elle ne constitue pas l’essentiel des opérations. En effet, celles-ci concernent plutôt le comblement de barbes peu fournies ou des trous dans la barbe.

La technique de greffe de barbe consiste à prélever des cheveux dans les zones du crâne où ils ne tombent jamais, afin de les réimplanter. La forme de la future barbe peut ainsi être dessinée. Pour voir le résultat définitif et qui dure à vie, il faut patienter entre six mois et un an.

Crédit photo : AFP/J.S.Evrard – RTL