Pour une réussite parfaite, la microtransplantation doit être réalisée dans des conditions optimum de confiance, d’hygiène et de savoir-faire.

Chaque patient est unique, en ce sens la première consultation est fondamentale. Elle est avant tout, un moment privilégié d’informations personnalisées.

C’est un dialogue qui doit s’instaurer entre deux personnes. Le patient va exprimer ses souhaits, ses désirs, mais aussi ses craintes.

Pour obtenir le résultat souhaité, on se doit d’offrir la meilleure technique possible dans un maximum de confort.

On doit également tenir compte de paramètres esthétiques fondamentaux et indissociables les uns des autres : âge, sexe, couleur et nature des cheveux, hérédité, morphologie du visage, style de coiffure…
Si l’un est privilégié par rapport aux autres c’est toujours un échec sur le plan esthétique.

Bandelette ou F.U.E. : qu’elle technique choisir ?

Chacune de ces 2 techniques à des avantages et des inconvénients !
C’est pour cela que le choix ne doit pas être une option préalable mais doit résulter d’un échange entre le praticien et le patient, lors justement de cette première consultation, étape peut-être la plus importante dans cette démarche.

Il n’existe en effet aucune règle générale dans la sélection de la meilleure stratégie opératoire à adopter car chaque cas est individuel et nécessite une analyse concertée pour mettre en phase ce qui est désiré et ce qui est possible, en tenant compte des avantages et inconvénients des deux techniques.

De la même façon : où réaliser cette intervention ?

Cette intervention, qu’elle que soit la technique choisie, peut être réalisée dans une Clinique de chirurgie Esthétique agréée par le Ministère de la Santé.
La présence d’un médecin anesthésiste permet de réaliser une anesthésie locale potentialisée par une légère neuroleptanalgésie, ce qui rend l’intervention parfaitement et complètement indolore.

“ Les patients qui ont connu, pour une première intervention, une anesthésie locale pure me témoignent tous les jours leur bonheur de n’avoir eu aucune douleur et aucune appréhension lors de notre séance. ”

Par contre, les petites séances de F.U.E. peuvent sans problème être réalisées, dans un environnement adapté, au cabinet médical.

Ensuite, comme pour tout acte médical ou chirurgical, un interrogatoire sur l’état de santé général est indispensable afin d’éliminer une pathologie qui pourrait être une contre-indication relative ou absolue.

Enfin, une fois la ou les techniques envisagées, l’anesthésie et les suites de l’intervention expliquées, notamment en ce qui concerne le temps nécessaire pour recouvrer une chevelure normale, le médecin encouragera son patient à réfléchir avant de prendre une décision.

Il lui établira enfin un devis complet et détaillé détaillant la somme totale : honoraires du médecin réalisant l’intervention et éventuellement frais de clinique et honoraires de l’anesthésiste, prise de sang, ordonnances pré- et post-opératoires.
Tout doit être écrit noir sur blanc.
Ce devis est établi en deux exemplaires signés par le médecin. L’un est remis au patient en main propre le jour de la première consultation. L‘acceptation sera signée le jour de l’intervention.