Auriculo acupuncture

“ Un mauvais médecin vois le symptôme et le soulage,
un bon médecin trouve la cause de la maladie et la guérit,
un excellent médecin reconnaît la fragilité de l’organisme avant
que la maladie arrive et la prévient ”

Précepte chinois ancien

Héritée d’une tradition millénaire, la Médecine traditionnelle chinoise vise à maintenir l’harmonie de l’énergie à l’intérieur du corps, ainsi qu’entre le corps et les éléments extérieurs.

La santé est liée à la capacité de l’organisme à maintenir la dynamique nécessaire pour lutter contre les agressions.
En contrepartie, la maladie survient lorsque l’organisme a perdu sa capacité d’adaptation.

Acupuncture

Selon la conception chinoise, l’énergie circule à la façon de l’électricité dans un circuit électrique.
Pour maintenir le corps en santé, le courant doit être bien distribué dans chaque partie du circuit. Toute maladie, quelle qu’elle soit, est le résultat d’une perturbation sur une partie du circuit. Le but de l’acupuncture est de “ rétablir le courant ” dans toutes les parties du corps afin que chaque composante puisse accomplir sa fonction de façon optimale.
Des études américaines (2010) commencent à expliquer le processus physiologique de l’action de l’acupuncture.

Auriculothérapie

L’oreille se trouve à un point stratégique, sur le tronc cérébral, qui est la voie d’aiguillage de toutes les informations du corps.
A chaque fois qu’un message monte ou descend du cerveau, il “ s’affiche ” au niveau de l’oreille. On retrouve ainsi dans le pavillon, les correspondances exactes des zones fonctionnelles du cerveau. En stimulant un point précis, on agit sur la zone cérébrale correspondante.
Cette particularité a été démontrée scientifiquement grâce à l’IRM (Imagerie par résonance magnétique fonctionnelle).

La technique est de tester avec un palpeur les différentes parties de l’oreille, de détecter les éventuelles zones reflexes sensibles et à ces endroits de poser des aiguilles d’acupuncture ou des ASP (aiguilles semi-permanentes) ou bien encore de stimuler avec un laser.

Ces deux techniques combinées sont connues pour leur action dans :

  • Les pathologies douloureuses aiguës ou chroniques,
  • Le stress et toutes les maladies liées au stress,
  • Les troubles du sommeil,
  • Les troubles fonctionnels,
  • Les addictions.

Mais surtout, il est possible en stimulant, de façon préventive, l’activité fonctionnelle de l’ensemble des systèmes de l’organisme et en particulier en stimulant les défenses immunitaires, d’empêcher la maladie de trouver un terrain propice pour s’implanter.