le corps

Le Corps

Cryolipolyse
Enfin une technologie qui fait fondre les bourrelets de graisse !

Une nouvelle technologie

En 2011, la plupart des techniques de lipolyse (destruction des cellules graisseuse par laser,

ultrasons, infrarouges, radiofréquence, injections) ont été interdites, car suspectées d’être dangereuses pour la santé. 

 

Une nouvelle technologie provenant des États-Unis, est apparue : la “cryolipolyse” c’est en fait l’application médicale, d’un phénomène chimique de déplacement de chaleur en présence

d’un courant électrique (l’effet Peltier), découvert en 1834 par le physicien Français Jean-Charles Peltier. Elle a été agréé par la Food and Drug Administration (FDA) et pour cela de nombreuses études et tests ont été nécessaires avant de valider la méthode. En une séance, voire deux, elle fait fondre les bourrelets localisés, résistants et disgracieux. Avec un résultat durable.

 

En quoi consiste la cryolipolyse ?

Il s’agit d’une technologie basée sur le constat que les cellules graisseuses (adipocytes) sont sensibles au froid : cryolipolyse veut dire littéralement destruction de la graisse par le froid. 

Elle s’effectue grâce à un appareil qui expose la zone concernée à un refroidissement extrême durant une heure, la température descend à 8° en dessous de zéro, contrôlée en continu par l’appareil.

Les cellules graisseuses seront détruites et éliminées progressivement dans les semaines qui suivent. 

 

Comment ça se passe ?

Une première consultation, indispensable, permet de poser l’indication, en évaluant la ou les zones

à traiter. Le jour du traitement : photos et prise de mesures sont effectuées, ce qui permettra ensuite de comparer les résultats. Ensuite application d’un tissu recouvert d’un gel de protection pour protéger la peau et favoriser la diffusion du froid. On positionne ensuite l’applicateur qui épouse la zone à traiter. Celle-ci est aspirée et le froid est déclenché. La séance dure une heure par zone traitée.

 

Nous avons choisi une technologie française qui permet de traiter deux zones en même temps, par exemple les poignées d’amour. Il est tout à fait possible de traiter une à deux autres zones avec une heure supplémentaire, mais nous ne faisons  jamais plus de deux heures de traitement pendant la même séance. Non pas qu’il y ait une contre-indication mais parce qu’après, c’est trop long pour le confort de la patiente (patient).

 

Est-ce douloureux ?

Pendant les premières minutes, la sensation de traction peut être inconfortable, puis le froid s’installe

et on ne sent plus rien, car le froid anesthésie la zone de traitement. 

 

Après le traitement ?

La peau est rouge et gelée. Il faut la masser immédiatement, ce qui est un peu désagréable, mais très vite, en quelques minutes, cette sensation disparait et la peau reprend son aspect normal. Elle peut quelquefois présenter de légères ecchymoses. 

Il est possible de reprendre une activité tout à fait normale à la fin de la séance.

Cryolipolyse

À qui s’adresse la cryolipolyse  ?

À celles (et ceux) qui ont un excès de graisse localisé : un bourrelet gênant sur le ventre, de chaque côté du dos, des poignées d’amour sur les hanches, trop de gras à l’intérieur des cuisses. 

L’indication doit être bien posée : un bourrelet isolé très visible et une peau élastique, sinon les résultats sont décevants, quand on est ronde de partout, mieux vaut se tourner vers une autre technique.

Il existe aussi quelques contre-indications : le syndrome de Raynaud, l’urticaire au froid et, plus rare,

la cryoglobulinémie.

 

Combien de séances sont nécessaires ?

Normalement une séance par zone est suffisante, lorsque la quantité est importante, une seconde séance est quelquefois nécessaire, au minimum deux mois après.

 

La technique est-elle sûre ?

Oui car la cryolipolyse permet de combiner un froid intense et prolongé n’atteignant que les adipocytes, sans léser les autres tissus comme les muscles, les nerfs ou lesvaisseaux sanguins

et bien sur sans brûler la peau, mais seuls les médecins formés sont habilités à la pratiquer. 

 

Quels sont les résultats ?

Ils ne sont pas immédiats. Mais apparaissent au bout de quatre semaines.

On constate un amincissement localisé dès un mois, parfois trois semaines.

Mais le résultat final est obtenu deux à trois mois après. 

La cryolipolyse est une technique considérée comme définitive.

Le bourrelet supprimé ne peut se reformer qu’en cas de reprise de poids conséquente. 

Gynécologie esthétique

Gynécologie Esthétique