Sourire femme

Médecine Anti-âge
Conserver la plénitude de ses capacités physiques et intellectuelles 

“Le temps qui reste à vivre est plus important que toutes les années écoulées ”

 Léon Tolstoï

Prenez maintenant « votre santé en main » ! 

En un peu moins d’un siècle, notre espérance de vie a presque doublé.

Vivre plus longtemps certes, mais dans quel état ? En fait comment bien vieillir ? La question mérite d’être posée !

Depuis plusieurs années, l’augmentation de l’espérance de vie est due pour l’essentiel à la diminution de la mortalité des plus de 65 ans. Pour les autres tranches d’âge, le taux de mortalité ne baisse pratiquement plus.

A l’horizon 2020, le nombre de personnes âgées (plus de 60 ans) aura dépassé le nombre d’enfants en bas âge (moins de 5 ans) tandis qu’en 2050, la population mondiale des seniors aura atteint 2 milliards de personne contre 841 millions en 2014.

Et si les personnes âgées vivent longtemps – la France compte plus de 20 000 centenaires, du jamais-vu dans l’histoire de notre pays –, c’est le résultat d’une situation très particulière, qui ne se reproduira plus : les plus de 80 ans sont nés entre les deux guerres mondiales, majoritairement à la campagne, dans un environnement peu pollué, avec une alimentation bien plus saine que celle d’aujourd’hui, et un mode de vie beaucoup moins sédentaire.


Par ailleurs, ils ont bénéficié, surtout dans la seconde moitié de leur vie, sans conteste, des progrès de la médecine.

Malheureusement, les générations suivantes – en particulier celles nées à partir des années 1960, ont été confrontées dès leur naissance à la pollution, aux effets de l’industrialisation, de l’agriculture, à une alimentation de médiocre qualité nutritionnelle et à la sédentarité.

La revue The Lancet a récemment publié une série sur la santé et le vieillissement qui constate une grande lacune des systèmes de santé pour résoudre les défis liés au vieillissement de la population au niveau mondial.


Si l’espérance de vie augmente partout dans le monde, si nous vivons de plus en plus vieux (ce n’est plus le cas depuis 2015), l’espérance de vie sans incapacité diminue déjà depuis plusieurs années.

Il est souhaitable que ces années de vie supplémentaires soient des années de vie active en pleine santé et en complète possession de nos capacités physiques et intellectuelles !

 

C’est ce à quoi nous invite la partie médicale de la Juvénologie, que l’on appelle souvent la Médecine Anti-âge, car nous avons maintenant le savoir pour préserver chez l’homme les caractéristiques d’un organisme jeune et sain c’est-à-dire en pleine possession de ses moyens physiques et intellectuels pour très longtemps !

 

Ces connaissances, ce sont deux découvertes récentes qui nous les donnent : 

l’Épigénétique et Télomerase, et ce sont leurs clefs que je veux vous explique

épigénétique