nutrition santé_edited.png

La nutrition
santé

Nutrition

Les protéines issus d’animaux ne sont pas indispensables  et il est tout à fait possible d'obtenir la ration quotidienne nécessaire d’acides aminés essentiels à partir d’autres sources comme certaines combinaisons de céréales-légumineuses ou d’autre végétaux très riches en acides aminés.

 

  - Réduire la consommation des produits laitiers

L'être humain est le seul mammifère à boire du lait provenant d'autres espèces que la sienne et surtout à continuer à boire du lait après qu'il ait été sevré.

 

-    Favoriser la consommation de poisson gras les plus petits possibles 

 En plus d’être très riches en Oméga 3 ils sont beaucoup moins chargés en mercure que les gros poissons puisque chaque échelon se nourrit de l’échelon inférieur.

 

-    Usez et abusez des herbes aromatiques 

Elles donnent de la saveur à vos plats et permettent de limiter la consommation de sel.

En plus de leurs vertus alimentaires, les plantes sauvages offrent des propriétés médicinales, sous forme curative et surtout préventive. 

 

Buvez entre 1l et 1,5 l d’eau de source par jour, de préférence pauvre en nitrate et faible en résidus secs et si possible dans une bouteille en verre, surtout pas d’eau du robinet, très chlorée et contenant des résidus de médicaments.

 

-    Privilégier les huiles d’olive extra vierge de première pression à froid biologique

l’huile de colza, de lin, de cameline, de noix 

Paradoxalement, notre mode de vie occidental actuel est responsable d’une mortalité plus élevée au niveau

mondial par excès alimentaire plutôt que par insuffisance et la France n’est pas épargnée !

 

Il est maintenant prouvé que l’inflammation, liée à de mauvaises habitudes alimentaires, est responsable

de nombreuses pathologies dont les maladies métaboliques (diabète, obésité…)

et les maladies cardio-vasculaires.

Il est donc indispensable d’adopter au quotidien une alimentation anti-inflammatoire et pour cela

il est nécessaire de :

 

-    En premier privilégier les végétaux

 

-    En deux s’adonner aux vertus des céréales pauvres en gluten et complètes et des légumineuses. 

 

-    En trois réduire la consommation de viande rouge et surtout privilégier la qualité plutôt que la quantité.

Comment optimiser la “Nutrition-Santé”

en tenant compte d’un certain nombre

de paramètres :

 

La Cuisson

La cuisson à haute température fait partiellement disparaître les vitamines contenues dans les aliments. 

Les légumes un peu croquants (al dente) ont une valeur nutritive supérieure 

 

Le Sel 

Sa consommation actuelle avoisine les 10 à 12 grammes par jour soit plus du double d’une consommation

normale qui devrait

se limiter à 5 grammes.Trop de sel entraîne une élévation de la tension artérielle, un accroissement du travail des reins

et,à long terme, une surcharge cardiaque et une fatigue rénale. Et évitez au maximum les plats tout préparés,

qui sont très enrichis en sel pour une meilleure conservation. Limitez la consommation de pain, grand pourvoyeur de sel.

 

Pour résumer

La nutrition Santé privilégie la qualité à la quantité.Tout aliment a sa place. Certains sont des aliments

du quotidien, d’autres se retrouvent au menu occasionnellement ou exceptionnellement.

 

Abordez votre nutrition globalement et non aliment par aliment, ni repas par repas. 

Aucun aliment à lui seul n’est garant de santé, c’est une question de plaisir, d’équilibre, de variété,

de modération.

 

 

 

UNE AUTRE NOTION INDISPENSABLE À PRENDRE EN COMPTE EST QUE LES ALIMENTS

N’ONT PLUS MALHEUREUSEMENT LA MÊME QUALITÉ NUTRITIONNELLE !

 

CE QUI EXPLIQUE QU’IL EST NÉCESSAIRE D’ASSOCIER À CETTE “NUTRITION SANTÉ”

UNE “COMPLÉMENTATION MICRONUTRITIONNELLE”